Monographies de la SoFOP

Rachialgies d’origine rhumatismale

P. Pillet

Rhumatologie et Médecine Interne pédiatrique - Centre de référence pour les maladies Rhumatologiques inflammatoires, les maladies Auto-immunes et Interféronopathies Systémiques de l'Enfant (RAISE) et Centre de compétence des Maladies Autoinflammatoires et des Amyloses (CEREMAIA), Hôpital Pellegrin - Enfants, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France

[2024]

Aucun fichier PDF n'est disponible pour ce résumé

Résumé

La prévalence des rachialgies chez l’enfant peut atteindre 25 % chez les collégiens âgés de 11 à 15 ans. Les causes relèvent rarement d’une pathologie médicale ou chirurgicale. Parmi les multiples étiologies, reconnaître les signes d’alerte d’une pathologie rhumatismale ou inflammatoire doit faire partie de notre démarche diagnostique. Une rachialgie inflammatoire s’intègre généralement dans un ensemble de symptômes systémiques. Dans le cadre d’une stratégie diagnostique, il faut donc savoir rechercher d’autres éléments cliniques, biologiques ou radiologiques. La sémiologie de la douleur de rythme inflammatoire peut avoir une bonne valeur d’orientation mais prise isolément, elle est insuffisante pour poser le diagnostic. La sémiologie fait préciser le siège de la douleur: rachis, région para vertébrale, articulations sacro-iliaques, et ses éventuelles irradiations (cruralgie, sciatalgie), ses circonstances d’apparition : spontanée ou déclenchée par un traumatisme, dans les suites d'une infection banale, ainsi que son intensité et son rythme.


Mots clés

Rachialgies, Origine, Rhumatismale

DOI

10.34814/sofop-2024-08

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.