Monographies de la SoFOP

Lyse isthmique

A. Courvoisier (1,2)

1. TIMC, University Grenoble Alpes, CNRS, UMR 5525, VetAgro Sup, Grenoble INP, CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France
2. Grenoble Alps Scoliosis and Spine Center, Grenoble Alps University Hospital, Grenoble, France

[2024]

Aucun fichier PDF n'est disponible pour ce résumé

Résumé

La lyse isthmique (LI) ou spondylolyse est une pathologie acquise de la colonne vertébrale qui débute dans l’enfance et qui résulte d’une fragilité constitutionnelle de l’isthme vertébral de la 5e vertèbre lombaire(L5), parfois la 4e (L4) [1]. Il en résulte une rupture de continuité au niveau de l’un ou des deux isthmes (Figure 1). L’incidence de cette pathologie varie de 2,5 à 6% en fonction des séries[1,2] et touche deux fois plus souvent les garçons que les filles[1,3]. La LI peut être unilatérale ou bilatérale. La LI bilatérale représente la cause de 80% des spondylolisthésis (SPL), c’est-à-dire du glissement antérieur de L5 sur le sacrum[4]. L’espace entre l’arc postérieur et la partie antérieure de la vertèbre se comble par un tissu fibreux parfois pseudo-kystique appelé : nodules de Gill[5].


Mots clés

Lyse, Isthmique

DOI

10.34814/sofop-2024-10

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.