Monographies de la SoFOP

Examen du patient présentant une rachialgie et bilan

P. Mary

Orthopédie Pédiatrique, Hôpital d’enfants A.Trousseau, Paris, France

[2024]

Aucun fichier PDF n'est disponible pour ce résumé

Résumé

La très grande majorité des douleurs rachidiennes de l’enfant sont purement mécaniques, dues très souvent à un manque d’activités physiques, nécessaire surtout sur un organisme en croissance. Il existe néanmoins des causes organiques moins nombreuses mais à écarter surtout si l’enfant es jeune. Une consultation bien conduite, et un bilan radiographique simple sont très souvent suffisant pour aboutir à un diagnostic. L’IRM est indispensable s’il existe un signe neurologique, si la douleur est de type inflammatoire et si la radio n’a pas permis un diagnostic. Enfin s’il persiste un doute, il ne faut pas à hésiter à y avoir recours : manquer un diagnostic au niveau du rachis ou de la moelle épinière expose à de trop graves conséquences.


Mots clés

Examen, Patient, Rachialgie

DOI

10.34814/sofop-2024-02

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.